Synthèse des résultats

Pour chaque configuration analysée, le nombre de vidange simulé est de 70.
Ce nombre permet de réaliser un calcul rapide permettant de mettre en évidence les phénomènes et d’en rendre compte avec des points clairement identifiés et différemment positionnés sur le graphique.
Ces 70 simulations sont toutefois insuffisantes pour permettre le calcul des dispersions totales d’une configuration.
Cette remarque est d’autant plus vraie lors des évaluations dans des configurations à fortes variabilités, comme le montre le graphique ci-contre obtenu par 10 répétitions pour chaque configuration tel que présenté dans ce paragraphe : moins les équipements de maîtrise de dose sont présents, plus il faut de répétitions pour correctement se rendre compte des différentes variabilités.

Le graphique de la qualité de l’épandage montre qu’un dispositif de maîtrise de dose impacte plus ou moins la précision ou la justesse, et donc la variabilité globale à la parcelle ainsi que la variabilité à notion de risque sur des surfaces globales.

Seul un ensemble d’équipements de maîtrise de dose permet de maîtriser la justesse et la précision d’un épandage.